Colloque sur les Templiers, Rennes-le-Château début août 2020

14 Nov 2019 | Actualités

L’imaginaire de la Chevalerie. Un exemple, l’Ordre du Temple entre mythe et Histoire. L’héritage des Templiers (lieux, légendes, ésotérisme, franc-maçonnerie). Origines et actualité de l’Ordre.

Semaine du 3 au 9 août 2020 : le colloque se ferait sur trois jours (4-5-6) avec possibilité d’arriver le lundi et de rester éventuellement jusqu’au dimanche (visites, excursions, excursions et pique-niques, salon du livre, etc.)

L’épopée templière n’a jamais cessé d’enflammer les imaginations, en dépit de la fin brutale de l’Ordre des Chevaliers du Temple au XIVe siècle. Le 13 octobre 1307 le roi de France Philippe le Bel fait en effet arrêter les Templiers dans le royaume de France. Prémices de la chute d’un Ordre religieux de moines-soldats, où mythes et légendes se confondent avec la vérité depuis des siècles.

On peut ainsi s’interroger sur les raisons qui conduisirent au retour en grâce de l’Ordre au XIXe siècle et qui font que les Templiers sont aujourd’hui l’objet d’une fascination qui perdure à travers les livres d’histoire, les romans, le cinéma, la BD, les jeux vidéo et l’art visuel. Ce colloque s’intéressera aux ressorts mythiques et anthropologiques de l’épopée templière : les origines au Proche-Orient, le contact avec les Sarrasins, le rôle de St Bernard, le développement de l’Ordre en Europe, les relations tumultueuses avec la Couronne, l’invraisemblable opération de police du 12 octobre 1307, les procès et la condamnation au bûcher du dernier Grand Maître Jacques de Molay. Malgré les documents historiques du temps et l’inlassable travail des chercheurs persistent de zones d’ombre qui ont partie liée au mythe ou à la légende : comment expliquer la facilité de l’opération de police ? Les chefs d’accusation étaient-ils réels ? En deux mots, les Templiers étaient-ils coupables (notamment d’hérésie) ? Quelle proportion de Templiers échappa à la rafle ? Que sont-ils devenus ? L’hypothèse « américaine » est-elle crédible ? La piste écossaise permet-elle d’envisager un lien avec la future franc-maçonnerie ? Y aurait-il une tradition templière « souterraine » comportant des rites initiatiques secrets ? Qui était réellement Jacques de Molay ? Le « trésor des Templiers » n’est-il qu’une fable ? Que faut-il penser de la « malédiction » censément proférée par de Molay ?

Il sera loisible de s’intéresser au contexte sociologique de l’imaginaire chevaleresque, la persistance du néo-médiévalisme et de la tradition gothique jusqu’à aujourd’hui dans l’art (opéras de Wagner, toiles de maîtres), la littérature populaire (Steve Berry, Raymond Khoury, Jack White, etc.), le jeu vidéo (Assassin’s Creed) ou le cinéma (Le Sang des Templiers, Benjamin Gates, Le Dernier des Templiers, etc.). On pourra également étudier les réceptions de l’imaginaire templariste dans certaines sociétés ésotériques (Stricte Observance Templière). Il sera enfin possible d’examiner les traces templières au niveau local et international (Rennes-le-Château, les commanderies diverses en France ou à l’étranger).

Les propositions seront adressées conjointement à Lauric Guillaud, Georges Bertin et Philippe Marlin avant fin février 2020.

lauric.guillaud@sfr.fr  /  georges.bertin49@gmail.com  /  philippe.marlin@gmail.com

Le colloque se déroulera aux Labadous (en bas du village de Rennes le Château) où les intervenants et participants pourront séjourner et prendre leurs repas.

Les Labadous – 11190 Rennes-le-Château
 /  04 68 74 25 16 –  https://www.leslabadous.fr/